Peintre

Raphaele Portier - Contact

raphaeleportier@gmail.com

 

Raphaele PORTIER - Parcours

Artiste peintre originaire du Nord de la France, je vis et travaille depuis une quinzaine d’années à St Martin de la Place, village de bord de Loire.

Formée aux Beaux-Arts de Lille et d’Abidjan, je peins essentiellement sur toiles, à l’acrylique et pigments, en donnant au thème du lien une place particulière. J’intègre fils, tissages ou collages de fibres avant de peindre, à la manière d’une trame qui permet de révéler les vibrations colorées.

Mes 10 années de vie passées en Afrique m’ont transmis le goût de la couleur, de la simplification des formes, et de la place accordée aux présences du ciel et de la terre, en résistance à la vitesse du monde. Préoccupations que l’on retrouve aussi bien dans la série des « têtes rondes » que dans celle des « mégalithes ».

J’aime exposer dans des lieux qui parlent, que ma peinture puisse entrer en résonance avec le lieu, sortir des cadres où elle est habituellement vue et aller à la rencontre des autres. Expositions à la Maison d’Arrêt d’Angers, la Maison d’accueil « les Romans » St Hilaire St Florent, dans l’Ancien presbytère de Fontevraud, les habitations troglodytiques de St Etienne de Chigny, des Collèges, Lycées et Bibliothèques du Maine et Loire, la Cave de Beaufort en Vallée, au Prieuré des Nobis de Montreuil Bellay et Jardin des Plantes de Saumur.

En 2010 j’ouvre l’atelier « les Poissons Rouges » : un lieu d’expression par la couleur situé au centre de Saumur, ouvert aux enfants, aux ados et aux adultes, un espace où l’on s’entraine à peindre ce qui vient vraiment de soi, sans enjeu. http://atelier-poissons-rouges.fr Pour tous renseignements : 06 14 09 24 33

Je travaille également en collaboration avec des auteurs et me plait à découvrir les correspondances entre la musique des mots et celle des couleurs.

Mon travail est visible sur rendez-vous dans mon atelier de St Martin de la Place et sur le site http://raphportier.jimdo.com/

  

 

Raphaele PORTIER- Présentation de l'oeuvre par l'artiste

Comme des élans de la terre vers le ciel.

Comme des arbres dépouillés sans feuille ni branche .

Comme des troncs assoiffés dans la nuit                                                                                                                                            

Chutent parfois

Crient vers le Ciel

Se plient dans le Vent

Rencontrent l’Autre

Se mettent en Marche.

 En noir couleur de l’encre, de l’écriture de nos vies

En rouge pour dire l’émotion, l’amour, la Présence

6 toiles verticales intégrant le rythme des fenêtres romanes

3 toiles horizontales qui disent l’Autre Rive., la Source.

 Comme un chemin de foi sous l’emplacement du Chemin de Croix.

RP

Raphaele PORTIER - Présentation de l'oeuvre par Art et Chapelles - Journée d'inauguratio

Lorsque l’on découvre le site de la Lande-Chasles – aujourd’hui exceptionnellement animé par notre journée d’inauguration -, on est d’abord frappé par sa simplicité et son authenticité. Adossés à la forêt, l’église, le cimetière, le village constituent un ensemble hors du temps, d’une grande poésie.

                                                                                                                                  

Ce sont ces sensations qui m’ont conduit à confier cette église à Raphaele Portier.

Raphaele Portier habite et travaille à Saint Martin de la Place. Elle a été formée aux Beaux Arts de Lille mais aussi à Abidjan où elle a vécu. Dix années passés en Afrique ont marqué sa palette très lumineuse  et expliquent peut être la simplification formelle et la vibration particulière de ses oeuvres. Les toiles peintes par elle que j’avais vues étaient marquées par une grande luminosité, une proximité de la nature, et une véritable authenticité, et il m’a semblé qu’elle pouvait véritablement entrer en communion avec ce lieu.

L’œuvre qu’elle a réalisée est très intérieure, très profonde, et invite à la méditation. Par ailleurs elle s’inscrit – sur le plan des formes et des couleurs - de façon exceptionnelle dans le cadre de cette église et on ne peut s’empêcher de penser qu’elle pourrait y rester, tant la communion entre l’œuvre et l’édifice est forte. Le cheminement d’une œuvre a l’autre à un sens et je vous invite, après un regard sur l’ensemble, à regarder les toiles en commençant par la gauche et  en lisant les cartels qui vous éclaireront sur les intentions de l’artiste.

Marion Julien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eglise Saint-Jean
La Lande-Chasles